• La fertilisation

    Ou comment nourrir les plantes

     

    La fertilisation consiste à apporter aux plantes, les éléments minéraux dont elles ont besoin pour se développer.

    En effet, les plantes se nourrissent de différents sels minéraux qui peuvent être présents dans le sol naturellement, ou que les jardiniers leur apportent.

    Les trois principaux sont:

    • L'Azote (N),

    • le Phosphore (P) ou Anhydride phosphorique,

    • le Potassium (K).

     

    Les éléments secondaires sont:

    • Le Soufre (S),

    • le Calcium (Ca),

    • le Magnésium (Mg).

    Enfin, les Oligo-éléments sont:

     

    • Le Bore (B),

    • le Chlore (Cl),

    • le Cuivre (Cu),

    • le Fer (Fe),

    • le Manganèse (Mn),

    • le Molybdène (Mo),

    • le Zinc (Zn).

    Les plantes en ont besoin pour différentes raisons.

    Ceux dont elles ont le plus besoin sont les éléments principaux (N-P-K) et selon les types de plantes, à un degré moindre, les éléments secondaires et les oligo-éléments.

    En effet, une plante fleurie n'aura pas les mêmes besoins qu'une plante verte.

    Ces minéraux ont un ou des rôles particuliers vis à vis des végétaux.

    Voici pour les trois principaux:

    L'Azote (N):

    C'est un des principaux constituants de la chlorophylle, il intervient dans la photosynthèse.

    L'Azote aide la plante à fabriquer de la matière verte. Par exemple, une salade ou une pelouse auront besoin de beaucoup d'Azote pour fabriquer leurs feuilles.

    Le Phosphore (P):

    Avec l'Azote, il favorise la croissance.

    L'Anhydride phosphorique favorise également le développement des racines et notamment des radicelles garantes d'une bonne alimentation.

    L'Anhydride phosphorique contribue à la bonne rigidité des tissus végétaux, les rendant plus forts face aux maladies cryptogamiques.

    Enfin, l'Anydride phosphorique joue un rôle important vis à vis de la fécondation et de la fructification.

    Le Potassium (K):

    Au même titre que les deux précédents, le Potassium joue un rôle important vis à vis de la photosynthèse.

    Il réduit la transpiration des plantes et ainsi, les aides à mieux résister aux périodes de sècheresse.

    Il permet une meilleure résistance au froid, aux maladies et aux insectes en accroissant la rigidité des tissus.

    Enfin, il intensifie la couleur des fleurs et des fruits et améliore la saveur de ces derniers.

    Une analyse de sol ou substrat permet de déterminer les quantités et formes des minéraux présentes.

    S'ils ne sont pas en quantités suffisantes, le jardinier devra corriger ces manques en apportant des amendements et/ou des engrais.

    Je considère que, au delà de l'alimentation stricte des végétaux, le jardinier devrait rendre au sol, ce qui a été exporté par ses cultures.

    « Les engraisGuerre et Paix dans le potager »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :