• Pyrale du buis

    Cydalima perspectalis c'est son nom scientifique...

    Pyrale du buisLes symptômes sont faciles à identifier.

    Jaunissement de la plante, feuilles rongées,

    présence de toiles filamenteuses, présence de petites crottes sur le sol.

    Cette année, a été particulièrement propice aux attaques de cette chenille.

     

    Pyrale du buis

      

     

    Un aperçu des dégâts, sachant que la forme et la variété de buis importe peu.

     

     

     

     

    Pyrale du buis

    La responsable de ce désastre est une chenille, celle d'un papillon appelé pyrale du buis.

    Pyrale du buisPyrale du buis

     

    Le papillon à l'origine de ces chenilles (photo Wikipédia).

    Pyrale du buis

    Méthode de lutte assez simple, à condition d'être très vigilent et d'observer et agir rapidement.

    Il faut donc observer les plantes de façon précise et dès l'apparition des premiers symptômes,

    traiter avec un produit biologique à base de Bacillus thuringiensis (bactospéïne).

    Bien sur, si on s'aperçoit un peu tard, que la plante est atteinte, le produit sera efficace, mais 

    plus on tarde, plus les chenilles consomment de feuilles et plus elles grossissent et ont davantage besoin de nourriture.

    D'autres méthodes fonctionnent aussi, à base de produits chimiques notamment, mais je préfère ne pas en parler.

    Merci de nous faire part de vos retours d'expérience dans les commentaires.

     

     

     

     

     

     

    « Calluna vulgarisArbustes à bois et écorces décoratifs »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :