• Rempotage d'un citronnier

    Le rempotage est une étape clé dans la vie d'une plante. Il ne faut pas la minimiser.

     

    Publié le 10 Mars 2013

     
    Rempotage d'un citronnier

    Voila deux ans que ce citronnier pousse dans ce pot.

    Son système racinaire garnit tout le volume de substrat, il est temps d'agir.

    Nous sommes à la fin de l'hiver, il a passé une bonne partie de celui-ci à l'intérieur, bien au chaud et de nouvelles pousses apparaissent.

    Avant le démarrage complet de la végétation, il vaut mieux agir maintenant.

     

     

     

     

     

     

    Le but d'un rempotage est, entre autre, d'améliorer les qualités du support de culture.

    Deux choix s'offrent à moi:

    1.  Diminuer la motte racinaire pour remettre la plante dans le même pot, cela permet de maitriser le volume de racines et ainsi de procéder à une sorte de bonsaïfication (terme un peu barbare non?).

    2. Rempoter la plante dans un pot de volume une fois et demie supérieure au pot précédent.

    J'ai opté pour la deuxième solution car je ne veux pas particulièrement nanifier mon citronnier.

    J'ai donc choisi un conteneur de culture en plastique très inesthétique mais efficace en terme de drainage.

    Le citronnier est une plante de climat doux qui n'aime pas l'excès d'eau, il faut donc utiliser un substrat adapté.

    Pour cela, j'ai fait un mélange composé de trois matériaux à parts égales.

    • Pouzzolane: C'est une roche volcanique qui a un bon pouvoir drainant, dont le pH est voisin de la neutralité et qui n'a quasiment aucune incidence sur la fertilisation.
    • Terreau: Celui-ci est composé en partie de tourbes blondes, compost, sphaigne, fibre de bois et écorce de pin compostée. Son pH est voisin de la neutralité et il a une bonne incidence sur la fertilisation.
    • Terre de jardin: La notre est principalement composée de sable et de matière organique. Son pH est plutôt acide.

    J'ai également apporté une dose d'engrais organique environ 3gr par litre dose relativement empirique dans la mesure où je n'avais aucune donnée par rapport à la culture en pot.

    Il est bon de noter que pour des raisons pratiques, les substrats que l'on utilise doivent être le plus légers possible, afin de nous faciliter le transport de nos plantes.

     

    pouzzolane, terreau, terre de jardinpouzzolane, terreau, terre de jardinpouzzolane, terreau, terre de jardin

                  pouzzolane,                                   terreau,                                 terre de jardin

     

    Rempotage d'un citronnier

    J'ai dépoté le citronnier dont la motte était bien humide, dans le cas contraire, il est conseillé de tremper la plante quelques temps avant (10 à 15 minutes) dans un seau.

    J'ai dégagé le système racinaire superficiel de la motte, coupé proprement le surplus et procédé au rempotage proprement dit.

     

     

     

     

     

    Pour cela, j'ai mis du substrat au fond du pot en vérifiant la hauteur finale de la motte, j'ai positionné la plante en veillant à la centrer dans le pot et enfin, j'ai recouvert la motte de mélange terreux.

    J'ai tassé le substrat autour de la motte de façon à mettre en contact les racines et le mélange le mieux possible.

    Une fois la plante bien stabilisée, j'ai procédé à un arrosage copieux.

    Cet arrosage permet ce que l'on appelle un tassement hydrique.

    En effet, il permet aux fines particules de mélange de se positionner autour des racines et ainsi d'occuper tous les espaces vides (d'où les bulles à la surface du terreau).

    Rempotage d'un citronnier Rempotage d'un citronnierRempotage d'un citronnier

     

     

     

    Rempotage d'un citronnier  
     
       L'arrosage doit être copieux, il permet également de vérifier la capacité      drainante du mélange.
      On peut estimer la rapidité d'écoulement d'eau en la voyant ressortir par    les trous de drainage.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Suivez la suite sur cette page.
     

    Rédigé par Jean-Luc

    « NewsletterPlantation d'une haie »

  • Commentaires

    1
    Boucher
    Mardi 18 Novembre 2014 à 13:40

    Comment avez obtenu le citronier

    2
    Mardi 18 Novembre 2014 à 18:02

    Bonjour Boucher.

    Je l'ai acheté il y a plusieurs années, il était mis au rebut dans une jardinerie.

    3
    Boucher
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 12:56

    Merci de votre réponse quel son les méthode pour avoir un citronnier 

    4
    Dimanche 23 Novembre 2014 à 15:29

    La première, la plus facile, c'est d'en acheter un, mais je pense que je ne vous apprends rien.

    Ensuite, le semis de graines issues d'un citron donnera de bons résultats, avec néanmoins, la nécessité plus tard, de greffer le plant.

    Le bouturage marche bien aussi, à condition de s'y prendre dans les règles de l'art.

    Par contre, pas besoin de greffer ensuite.

     

    5
    Boucher
    Lundi 24 Novembre 2014 à 19:10

    Merci pour vos réponse ,que pensez-vous du marcottage,cordialement MR Leslandes.

    6
    Mardi 25 Novembre 2014 à 17:56

    Marcottage aérien pourquoi pas.

    La meilleure saison dans ce cas, est la fin de printemps, début été.

     

    7
    Boucher
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 17:48

    MR Leslandes j'aimerai partagé quelques photos des arbres fruitiers de mon Îles ,dommage je ne metrise pas l'informatique.

    8
    Vendredi 28 Novembre 2014 à 20:39

    Boucher,

    Envoyez les moi par email accompagnées du nom des plantes et je verrai ce que je peux faire.

    à cette adresse: g.jeanluc@orange.fr

    9
    Alexandre
    Mercredi 10 Mai à 20:49
    Bonjour. Merci pour ce post . Je tiens a donner une petite precision : la greffe est pas necessaire mais l'arbre met beaucoup + de temps a donner des fruits . Pour faire regulierement du semis de citronnier je sais que l'arbre donne des fruits sans greffe . Apres la greffe a mon gout gache l'allure meme de l'arbre ;)

    Sinon tres bon article ;)
      • Mercredi 10 Mai à 21:01

        On est bien d'accord Alexandre, malgré tout, une greffe en écusson bien faite, peut à plus ou moins long terme, être invisible.

        De plus, c'est la meilleure solution pour obtenir des variétés différentes.

        Merci pour avoir partagé ce commentaire.

        Bon jardinage.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :