• Rempotage d'un pin bonsaï-Pinus thunbergii

    Rempotage d'un Pin thunberg, ou pin noir du Japon, qui a subit des contraintes de culture inadaptées

     

     

     Pinus thunbergii Ce pin noir du Japon a subit des contraintes de culture inadaptées durant le printemps et l'été 2018.

      En effet, il était cultivé en pot à bonsaï, dans un mélange terreux constitué principalement d'argile.

      Les conditions pluvieuses d'avril et mai 2018 l'ont contraint à vivre dans un milieu saturé en eau, donc asphyxiant.

      A l'opposé, l'été a été chaud et sec, ce qui a provoqué un phénomène inverse, de manque d'eau.

     

     

      Ayant récupéré cet arbre dans une jardinerie qui l'avait mis au rebut, ce rempotage intervient donc comme une opération de la dernière chance.

     

      En effet, habituellement, le rempotage des pins cultivés en bonsaï est une opération qui se réalise principalement au printemps.

      Ici l'opération va se décomposer en trois temps:

    • Nettoyage de la motte racinaire avec identification des éventuelles racines vivantes,
    • rempotage dans un mélange terreux drainant et adapté aux conifères,
    • nettoyage de la partie aérienne afin d'identifier les parties encore vivantes.

     

      Une fois ces trois opérations terminées, le bonsaï sera mis en conditions de culture adéquates durant plusieurs années, pour lui donner une chance de reprise.

     

     Pinus thunbergii

     

    Thierry Font, grand spécialiste du bonsaï, disait qu'un Pin noir ça ne meurt pas,

    ça me donne de l'espoir pour la suite.

     

     

    « Empotage de Ficus retusaNichoirs à mésanges »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :